Pour une meilleure représentativité en physique

Les femmes et les minorités ont moins tendance à se voir comme un physicien ou une physicienne. L’identité physique est le degré auquel un étudiant ou une étudiante s’imagine qu’il ou elle incarne le domaine de la physique. Elle se construit autour de quatre facteurs:

Z

L’intérêt

Curiosité et attention pour l’apprentissage de la physique.
Z

La compétence

Je comprends la physique.
Z

La performance

L’habileté à résoudre des problèmes ou effectuer des manipulations de laboratoire.
Z

La reconnaissance

Perception de l’identité physique chez les autres (amis, famille, pairs).

Stratégies pour favoriser le développement de l’identité physique.

Le recrutement direct

L’auto-efficacité est la croyance qu’a un individu en sa capacité de réaliser une tâche. Celle-ci est moins élevée chez les étudiantes.
Ainsi, des stratégies de recrutement indirect pourraient ne pas être aussi efficaces. En tant que professeur vous pouvez:

Recommander aux étudiantes

de suivre des cours de physique de même que des cours avancés s’ils sont disponibles (math. avancées).

Proposer aux étudiantes d’envisager de s’inscrire dans un bac. en physique.
Comme les étudiantes ont une faible croyance en leurs habiletés en physique, il se peut que l’encouragement ne soit pas internalisé la première fois.

Réduire la marginalisation

L’objectif est de réduire la menace du stéréotype, le biais inconscient et l’environnement défavorable que peuvent vivre les femmes et les membres de groupes minoritaires.
En tant que professeur, vous pouvez agir dans les travaux d’équipe, les discussions en classe et de manière générale.

Travaux d’équipe et interaction avec les pairs
  • Encouragez la coopération et la collaboration. Un climat compétitif peut démotiver certaines étudiantes.
  • Affirmer que le travail d’équipe est crucial dans la recherche scientifique.
  • Note: Les rôles sociaux associés aux femmes ont été historiquement perçus comme nécessitant moins d’intelligence alors que les physiciens ont dû s’appuyer sur ces femmes pour faire progresser la science.
De manière générale
  • S’assurer que toutes et tous ont l’occasion de manipuler le montage expérimental.
  • Intégrez des exemples et expériences qui ont des impacts sur les humains.
  • Note: Les étudiants masculins ont souvent un intérêt et une expérience en physique qui est antérieure au cours. L’ajout de sujets qui mettent l’emphase sur la résolution de problèmes de société solliciterait plus l’intérêt des étudiantes.
  • Ayez des normes d’évaluation claires.
  • Note: Plusieurs étudiantes ont l’identité de « bonne étudiante » et seront démotivées si celle-ci est menacée.
Discussions en classe
  • Distribuez l’attention et structurez les discussions. (La discussion en classe peut être vue comme une compétition pour prendre sa place.
  • Permettez de discuter de physique en utilisant un langage informel.
  • Note: Les étudiantes auraient tendance à exprimer leur compréhension de la physique en usant du langage quotidien plutôt que le langage technique. En permettant l’usage du langage informel, vous rendez l’environnement de classe moins menaçant.

Faire du recrutement direct

  • Encourager les étudiantes à suivre des cours de physique.
  • Proposer aux étudiantes de s’inscrire dans un baccalauréat en physique.

Encourager la collaboration

  • Discuter au moins une fois du problème de la sous-représentation des femmes et minorités en sciences.
  • Encourager la collaboration plutôt que la compétition. Noter que la discussion en classe est une forme de compétition pour l’attention.
  • Tenter de distribuer la discussion en classe à un plus grand nombre de personnes et ne laisser personne, en particulier les étudiantes, se faire interrompre.
  • S’assurer que toutes et tous manipulent le matériel du laboratoire.
  • Discuter des applications de la physique qui aident la société.
  • Intégrer des problèmes provenant de contextes diversifiés.

Favoriser la discussion

  • Fournir des encouragements et des commentaires positifs. Valider leurs opinions et verbaliser leurs aptitudes à réussir.
  • Présenter les difficultés inapparentes dans le processus de découvertes scientifiques. Laisser du temps avant de donner une réponse pour éviter de laisser croire que la solution est magique et facile.